Principales conclusions de la conférence mondiale de la DIA

À la dernière conférence mondiale organisée à San Diego par l’organisme Drug Information Association (DIA), plusieurs thèmes récurrents ont été abordés lors des sessions auxquelles j’ai participé : les besoins en matière d’IA, les coûts toujours croissants associés au développement de médicaments et les données cloisonnées faisant obstacle au cycle de vie des produits. Même si cette conférence traitait surtout des différentes tendances et des nombreux défis ayant une incidence sur les sciences de la vie, un élément sous-jacent est lui aussi clairement sorti du lot : l’espace vide.

Mais pour les entreprises des sciences de la vie, qu’est-ce qu’un « espace vide », exactement ?

Pour la plupart d’entre elles, il s’agit du retard accusé par certains de leurs processus métier en manque d’automatisation ; ceux-ci ne peuvent donc pas être rattachés aux parties des processus pour lesquelles des solutions ponctuelles sont introduites. Ces espaces vides créent des obstacles qui se traduisent par une perte de temps et d’argent et par des inefficacités au niveau de nombreux aspects du cycle de vie des produits. Les entreprises doivent donc se tourner vers une gestion des processus de bout en bout plutôt que vers des solutions ponctuelles pour l’innovation numérique de leurs processus.

« […] Les entreprises ne doivent pas voir le numérique comme une série d’outils individuels, mais plutôt comme une solution de transformation nécessitant l’intervention de la technologie et des personnes. »

Quelle est la meilleure manière de gérer ces espaces vides ? Différentes approches ont été abordées lors de la conférence de la DIA, notamment les idées suivantes :

  • Localiser les lacunes à combler dans les processus sur l’ensemble du spectre, du développement à la fabrication
  • Acquérir des informations et des connaissances sur la manière dont fonctionne l’entreprise et les domaines dans lesquels elle peut être automatisée
  • Commencer doucement en créant une solution pour un problème ciblé, avec la possibilité de la connecter à d’autres et de la développer au fur et à mesure
  • Trouver une plate-forme suffisamment flexible pour s’adapter à tous les besoins, normes et exigences en constante évolution
  • Utiliser l’intelligence artificielle et les fonctionnalités du Cloud pour simplifier l’exécution des processus et éliminer les redondances

Éliminer les espaces vides avec Appian

La plate-forme Low-Code d’Appian vous offre toutes les capacités nécessaires pour remplir les espaces vides dans vos processus métier. Que vous partiez de zéro ou qu’il vous faille une solution pour connecter vos données cloisonnées, Appian vous fournit les outils dont vous avez besoin pour simplifier vos opérations. L’approche Low-Code d’Appian vous permet de créer rapidement des solutions et d’adapter celles-ci en fonction des différentes exigences rencontrées. Avec des fonctionnalités telles que l’automatisation intelligente, l’activation sur le Cloud et l’intelligence artificielle, la plate-forme Appian est en mesure d’éliminer les redondances et les inefficacités, mais aussi, en définitive, de réduire les coûts de développement et les délais de commercialisation.

Pour en savoir plus sur ce qu’Appian peut apporter aux sciences de la vie, découvrez notre expérience de solutions par secteur industriel.

S'ABONNER À APPIAN WEEKLY!