Audit interne : innover à la vitesse du risque

Au cours de la pandémie de COVID-19, les responsables de l’audit interne des institutions financières ont dû faire face à bon nombre de défis, tous exigeant une réponse rapide dans un climat en constante évolution. En parallèle, les audits internes demeurent une priorité, les régulateurs indiquant qu’ils s’attendent à ce que les trois lignes de défense ; contrôles internes, gestion des risques et conformité, et audit interne, continuent à fonctionner pendant la période actuelle de mesures d’urgence. Les services d’audit interne vont probablement se concentrer davantage sur les audits réglementaires nécessaires et sur les domaines à haut risque liés à la pandémie de COVID-19.

Les complexités et les défis requièrent une approche structurée mais flexible

Les audits internes sont des opérations complexes réalisées auprès de personnes, de processus et de données. Les audits impliquent souvent, de manière inhérente, un niveau important de processus manuels, demandant alors beaucoup de temps. Pour classer les risques et suivre les problèmes jusqu’à leur résolution, les équipes d’audit doivent souvent examiner des milliers de transactions. Elles doivent souvent relever le défi d’assurer la visibilité des phases d’audit et des détails et informations spécifiques, de coordonner efficacement les étapes clés, et de faire remonter et résoudre rapidement les problèmes.

En outre, alors que l’approche principale de l’audit interne est définie de manière générale, chaque entreprise possède une approche quelque peu différente et des exigences spécifiques en fonction de sa structure, de ses processus, ou encore de ses systèmes. Pour optimiser au maximum les ressources, l’efficacité et le retour sur investissement, les institutions financières ont besoin d’adopter une approche flexible. Une solution d’audit interne doit également s’intégrer facilement à d’autres systèmes. Pour ne pas simplifier les choses, les institutions financières sont parfois contraintes par des solutions COTS rigides qui ne répondent pas entièrement à leurs besoins et qui sont difficiles à modifier lorsque les processus métiers ou les exigences de l’entreprise changent.

Appian offre visibilité, flexibilité, facilité et efficacité

La plate-forme d’automatisation Low-Code d’Appian relève ces défis et bien d’autres encore. Les institutions financières acquièrent la visibilité nécessaire pour définir la portée d’un projet, suivre l’état des documents de travail et des tâches, combler rapidement les lacunes en matière de contrôle et assurer la pérennité de leurs fonctions d’audit interne. Tout au long du projet, les équipes sont en mesure d’éliminer la complexité des processus, de sorte que les propriétaires d’entreprises et les services informatiques puissent collaborer efficacement et facilement.

L’application d’audit interne d’Appian offre aux entreprises la flexibilité dont elles ont besoin pour apporter rapidement des modifications, ajouter des fonctionnalités en fonction de l’évolution des activités et des exigences réglementaires, et personnaliser entièrement la mise en œuvre pour répondre aux besoins uniques et aux exigences spécifiques de l’entreprise. C’est un outil spécialement conçu pour orchestrer les personnes, les processus et les données via une automatisation complète : automatisation des processus robotisés (RPA), intelligence artificielle (IA), workflow, règles décisionnelles, case management, et bien plus.

Grâce à Appian, les institutions financières sont en mesure d’intégrer de manière transparente des systèmes (SAP, gestion de documents, informatique décisionnelle, etc.) pour orchestrer les processus ainsi que les flux entrants et sortants de données. Appian permet également d’établir des rapports dynamiques sur les activités d’audit, les résultats, les actions de suivi et les indicateurs clés de performance (KPI), tels que les audits et les plans d’action réalisés, les ressources allouées, la productivité, la satisfaction des parties prenantes, les économies de coûts et les possibilités de revenus.

Appian au service d’audits internes flexibles

Afin de parvenir à une plus grande réactivité et flexibilité, à une participation accrue des parties prenantes dans le cadre d’une vision commune, à un engagement et une productivité accrus des équipes, et afin de pouvoir gérer plus efficacement les priorités changeantes et identifier les obstacles, de nombreuses institutions financières adoptent une méthodologie Agile pour les audits internes. Les audits internes Agile améliorent l’alignement, pour une assurance en temps réel plutôt que rétrospective. Ils permettent également aux équipes d’audit de travailler plus rapidement et efficacement sur des projets de moindre valeur afin de se concentrer sur des tâches plus complexes et de plus grande valeur.

Selon PwC, l’approche Agile peut réduire les délais des audits réglementaires de 20 % (10 % pour les audits moins standard). En outre, comme les institutions financières continuent de réagir à la crise liée au COVID-19, il est probable qu’elles se concentreront davantage sur des approches basées sur la méthodologie Agile afin de réagir plus rapidement à l’évolution des risques commerciaux et de fournir des informations aux parties prenantes en temps réel.

Bien qu’Appian prenne en charge tout type de méthodologie d’audit interne, la plate-forme est particulièrement adaptée aux audits internes Agile. Seul Appian unifie tous les systèmes, canaux et informations client grâce à la puissance combinée de la gestion des processus métier, de l’IA de nouvelle génération et du RPA, au sein d’une plate-forme cloud de confiance. La plate-forme d’automatisation Low-Code d’Appian permet aux institutions financières de développer rapidement des applications puissantes et uniques qui favorisent la transformation numérique et se différencient sur un marché concurrentiel.

Visitez le Centre de ressources Appian dédié aux services financiers pour en savoir plus.

S'ABONNER À APPIAN WEEKLY!