3 problèmes liés aux applications mobiles qui ne doivent pas échapper à votre vigilance

Nombreux sont les défis concernant le développement d’applications mobiles qui font les gros titres et suscitent un véritable battage médiatique. Vous avez un premier problème : vous devez programmer des applications pour différents systèmes d’exploitation, une activité que les équipes de développement considèrent depuis des années comme leur bête noire. Vient ensuite l’optimisation liée aux interfaces tactiles et aux petits écrans, une inquiétude qui a entraîné la recrudescence progressive des recherches sur la manière dont les personnes interagissent avec différents types d’appareils. Ces problèmes attirent l’attention des entreprises, et elles s’y concentrent tellement qu’elles délaissent certains problèmes mineurs pouvant survenir lors du développement d’applications mobiles.

Ces sujets de préoccupation ne font certes pas l’objet d’un battage médiatique, mais ils peuvent être source de nombreux problèmes d’efficacité pour les entreprises. Par ailleurs, ils peuvent freiner l’innovation et rendre difficile la mise en place d’une stratégie de mobilité d’entreprise efficace. Les plates-formes de développement d’applications peuvent résoudre nombre de problèmes permanents liés aux applications mobiles. Trois exemples de menaces pouvant s’avérer particulièrement problématiques, ainsi que des solutions potentielles pour les surmonter.

1. Faire face aux tests

Ce problème plutôt discret découle de la question plus générale de la diversité des appareils et des systèmes d’exploitation, mais il est devenu de plus en plus préoccupant au cours de ces dernières années. La rapidité de lancement de ces appareils et systèmes d’exploitation permet de proposer une variété incroyable de systèmes, que les développeurs doivent tester. L’expert du secteur Craig Lurey a déclaré à Inc. que cette fragmentation du marché faisait des tests l’un des défis émergents les plus importants pour les développeurs mobiles.

« En raison de la fragmentation du marché des appareils mobiles, les tests représentent l’un des défis émergents les plus importants pour les développeurs d’applications mobiles. »

Selon les déclarations de M. Lurey à notre endroit, « les développeurs sont fortement encouragés à prendre en charge toute nouvelle caractéristique matérielle ou version d’un système d’exploitation, mais la plupart du temps, cela nécessite des changements majeurs qui conduisent à l’abandon de la prise en charge des versions héritées ». « Les utilisateurs doivent toujours être pris en charge du point de vue du backend et du support technique. »

Si les entreprises ne parviennent pas à tester correctement leurs applications, elles s’exposent à des problèmes de sécurité, de fiabilité et de performance. Les plates-formes de développement d’applications peuvent permettre de lutter contre ces problèmes en redéfinissant la manière dont les entreprises créent leurs applications. Plutôt que d’avoir à programmer et à optimiser des applications pour leurs appareils et systèmes d’exploitation, les entreprises peuvent les développer pour leur plate-forme Cloud. Ce sont souvent les interfaces Low-Code qui permettent de créer des applications par l’intermédiaire d’une interface visuelle.

Avec la mise en place de cette configuration, seule la plate-forme a besoin d’être mise à jour pour une prise en charge native sur des appareils et systèmes d’exploitation différents. À partir de là, les applications peuvent être créées, testées et déployées de manière extrêmement rapide, ce qui permet de limiter les problèmes liés aux tests associés à des processus de développement mobile classiques.

2. Passer de la conception au développement

Il est relativement facile de trouver de nouvelles spécifications et de bonnes idées pour des applications mobiles. Une pratique simple et relativement standard consiste à rassembler entreprises et utilisateurs de ces technologies pour discuter des finalités d’une application. Cependant, le fait de choisir l’une des solutions lors de cette phase initiale et de faire de cette vision une réalité peut prendre des allures de défi quasiment insurmontable.

Inc. indique que les applications ont tendance à se perdre dans les boucles de rétroaction. En outre, le temps nécessaire à toute modification ou ajustement au niveau des applications mobiles peut très vite augmenter ; les projets ne sont donc pas terminés dans les délais et le budget impartis. Ces problèmes conduisent à une stagnation des initiatives en matière d’applications.

Chaque fois que votre équipe a une idée d’application et qu’elle parvient à convaincre les parties prenantes, vous devez leur présenter un prototype de votre progression ; celui-ci reçoit des commentaires négatifs et vous devez abandonner une partie du travail déjà effectué pour vous adapter. En plus de bloquer tout progrès, les freins de ce type vous compliquent énormément la tâche lorsque vous devez vous assurer que les applications finales permettent bien d’atteindre les objectifs pour lesquelles elles ont initialement été conçues.

Les plates-formes applicatives peuvent résoudre ces problèmes de deux manières :

  1. Confier le développement aux utilisateurs finaux : les plates-formes Low-Code permettent aux utilisateurs non spécialistes de créer et de personnaliser des applications. Les plates-formes permettent aux équipes informatiques de créer des règles et des paramètres autour du processus, mais en définitive, les utilisateurs peuvent contrôler le fonctionnement de l’application. Cela permet aux personnes qui rencontrent un problème de résoudre celui-ci de manière efficace, de se soustraire aux boucles de rétroaction et aux retards associés aux stratégies d’applications classiques.
  2. Libérer du temps aux équipes informatiques pour qu’elles se concentrent sur des fonctionnalités clés : si les processus de développement sont délégués aux utilisateurs professionnels, les équipes informatiques peuvent consacrer davantage de temps et d’énergie aux fonctions nuancées pouvant nécessiter un code personnalisé. Il est donc plus facile pour elles de finaliser des éléments essentiels à leur projet en respectant les délais et en répondant aux demandes changeantes des utilisateurs.

3. Gérer les intégrations

Chaque application doit pouvoir s’intégrer aux bases de données de différents secteurs d’activité afin de fonctionner efficacement. Mobile Business Insights explique que de nombreuses entreprises sont confrontées à des situations dans lesquelles elles commencent par intégrer leurs applications mobiles à des systèmes, mais uniquement lorsque c’est absolument nécessaire. Il se peut qu’une application de niche n’ait besoin que d’une ou deux intégrations. Cependant, un outil plus important, comme un système de gestion de la relation client, peut nécessiter des centaines d’intégrations. Les entreprises peuvent donc subir des déficits en termes d’efficacité au fur et à mesure qu’elles doivent augmenter le nombre de systèmes auxquels une application est intégrée.

« Pour accélérer le développement d’applications mobiles, il ne suffit pas de s’améliorer en matière de code pour mobile. »

Par ailleurs, cette augmentation progressive peut grandement limiter la capacité d’une application à se montrer efficace dès le début de son cycle de vie.
Une plate-forme applicative peut éliminer ces demandes en créant un système backend stable et intégré, hébergé dans le Cloud. Ainsi, toutes les applications hébergées au sein de la même plate-forme peuvent facilement partager des données les unes avec les autres. En outre, les entreprises n’ont qu’à intégrer leurs autres applications et bases de données à la plate-forme, et non à chacune des solutions créées au sein de la configuration Cloud. Ainsi, les entreprises n’ont besoin de construire des intégrations qu’une seule fois et peuvent supporter un déploiement extrêmement rapide..

Trouver la clé pour un développement stable et rapide d’applications mobiles

Pour accélérer le développement d’applications pour mobiles, il ne suffit pas de s’améliorer en matière de codage. Il est impossible d’y parvenir en se concentrant uniquement sur les enjeux globaux qui façonnent notre industrie. Les entreprises doivent également mettre la main à la pâte et résoudre certains problèmes, plus techniques et nuancés, pouvant survenir lorsqu’elles tentent de développer, de déployer et d’entretenir leurs applications dans un monde axé sur les solutions mobiles.

Les plates-formes de développement d’applications posent les fondements de l’innovation durable en permettant de résoudre une large gamme de problèmes liés à la création et au support. Elles fournissent l’infrastructure de base, nécessaire pour éviter les nombreux défis habituellement liés au développement mobile, établissant ainsi un cadre pour des processus informatiques plus efficaces et l’amélioration des environnements professionnels et technologiques. Toute entreprise mobile a besoin de rapidité et d’efficacité dans le cadre de ses efforts de développement. Les plates-formes Low-Code constituent les sources de la réussite.

Prenez le contrôle, créez, lancez et modifiez plus vite que jamais grâce à la plate-forme applicative Low-Code d'Appian.

S'ABONNER À APPIAN WEEKLY!